Les patentes ou les brevêts?

Bonjour à tous

Vers la fin des années «soixante dix» il suffisait de visiter une certaine entreprise de Cupertino dans le «Silicon Valley» et placer une commande pour participer au lancement de la micro-informatique.

Plus de 40 ans se sont passés depuis ce moment extraordinaire où tout semblait possible et la prochaine révolution industrielle se pointe déjà sur l’horizon. Cette révolution se prépare déjà depuis un bon moment mais ne se matérialise à peine dans nos vies. Car elle se fondera sur nos capacités de coopération et non plus sur la concurrence commerciale à outrance où il n’y a que les gagnants et les perdants.

L’arrivée en puissance de l’Internet au début du siècle s’est fait remarquer par les trois lettre www paraissant souvent devant les adresses de domaines internets. Ce qui encourage certains de remarquer «win win win» comme pour encourager cette coopération parue dans nos esprits comme antidote au travail en silos imposés.

Cependant ce qui était si simple dans les «années soixante dix» du siècle dernier aujourd’hui ne l’est plus autant.

Pourquoi? Dites vous! La réponse serait parce que la maîtrise de ce qui s’en vient demande une connaissance du groupe et une participation volontaire de part et d’autre. Chaque personne apporte ses expériences de vie et ses talents au parti et dans le temps se trouve naturellement là où il doit être pour apporter sa contribution.

Le point de départ par contre est simple car tout comme dans les années «soixante-dix» il faut que le tout soit «enthousiasmante»; On fait l’expérience d’une nouvelle forme d’expression numérique.

À suivre…..

Laisser un commentaire