Vers une coopérative d’outils intelligents?

Compte tenu du faite que notre coopérative La Patente fournit des outils et des locaux à l’usage de ses membres et que la demande des membres usagers ne suffisent pas pour garantir la pérennité de l’ensemble à longue terme, ne peut-on pas faire mieux?

Exemple : En fabricant nos propres outils qui correspondent mieux aux besoins de la demande de ses membres-utilisateurs?

Voici donc une proposition d’intérêt du Garage GNU Linux:

« Créer une société visant à regrouper les gens du secteur de logiciel sous forme d’une société en participation formée des membres actifs et engagés qui se soucient du lendemain et ainsi mettre en pratique leurs idées et compétences au service des membres de La Patente pour garder le cap sur le But*.

Garage GNULinux proposait depuis février 2018 de former une coopérative de production pour desservir les  membres de La Patente, notamment les membres œuvrant dans les secteurs traditionnels du Québec :

– textiles, couture, confection de vêtement, menuiserie, produits de métal, de plastique, etc..

Mais force est de constater qu’une coopérative de production ne serait pas la solution du à l’absence de consensus face  aux buts recherchés.

Car les « fablabs » et les « makerspaces » crées ailleurs au Canada mais principalement aux États-Unis autour des Grands-Lacs sont souvent bien mieux équipés pour assurer l’avenir des industries traditionnelles que chez nous au Québec.

Il suffit de constater chez nos voisins que ce soit au Canada ou aux États-Unis l’importance accordée au logiciel dans les budgets d’exploitation pour constater des écarts allant de 10 à même 20 fois plus que celle accordée dans les projets-pilotes type « maker-space » chez nous.

De plus les spécialistes en génie logiciel y figurent également laissant croire que le Québec se fait distancer par les concurrents autour du Québec.

Ne serait-il pas le temps de changer tout cela?

Si vous avez envie de suivre un petit apprentissage d’une quinzaine de heures de pratique vous seriez en mesure de faire partie de la solution et selon notre vécu rentabiliser l’ensemble par la suite.

*

Laisser un commentaire